L’aquariophilie D’eau Douce, Une Passion Coûteuse ?

Merci à Nicolas d’aquachange.fr pour l’aide à la rédaction de cet article.

Aujourd’hui je vais vous parler d’aquariophilie pour la 1ère fois dans ce blog,. On ne va pas parler du bocal à poisson rouge qui vous coûtera que quelques dizaines d’euros à l’achat et à l’entretien mais du coût d’un véritable aquarium de plusieurs centaines litres et des économies qui sont réalisables pour son entretien. Car sachez-le avoir un bel aquarium avec des plantes et des poissons en bonne santé demande du temps et de l’argent !

Dans l’entretien qu’est-ce qui peut vous coûter cher ?

Si on investit dans un nouvel aquarium, ce n’est pas pour y maintenir quelques plantes chétives et des animaux aquatiques malades. Il faut que la faune et flore qui sont présentes s’épanouissent totalement dans ce biotope miniature. Sinon il perdra évidemment toutes ses qualités ornementales. Il n’y a qu’une seule façon d’arriver à ce résultat, c’est d’avoir un équipement adéquat et un entretien régulier dont voici la liste :

Commençons par l’éclairage

éclairage 2Il faut lui consacrer un budget annuel, car il n’est pas question de conserver ses tubes néons trop longtemps. Tout aquariophile averti sait que ces tubes vont encourager la prolifération des algues s’ils ne sont pas changés minimum une fois pas an ! En effet, ils perdent de leur rendement au fur et à mesure du temps les rendant de moins en moins propices à la pousse des plantes. Pour un aquarium planté, il est recommandé de posséder un watt de lumière pour 2 litres d’eau pour pouvoir espérer cultiver un choix assez important de plantes aquatiques. Il faut savoir que certaines plantes demandent plus encore ! Donc pour un bac de 300 litres, il faut prévoir 150 watts d’éclairage et bien entendu tous ces watts se feront ressentir dans votre consommation électrique. Pensez à le budgétiser !

Le sol

DSC_00981 (1)Le sol d’un aquarium doit être composé de sable par exemple dans sa partie supérieure mais aussi d’un substrat dans sa couche inférieure. Cette dernière couche, servant à l’alimentation des plantes, doit avoir une épaisseur de 5 à 7 centimètres. Tout comme les tubes néons, il perd de son efficacité au fur et à mesure du temps. En aquariophilie, on préconise de le changer tous les 2 ans ! Il faut donc vider son aquarium totalement pour sa réfection et racheter de ce compost à la fin de cette période.

Si vous aimez ce que vous êtes en train de lire... laisser moi votre email que je vous envoie 2 ebooks gratuits !

L’eau

On doit donc re-remplir à nouveau son aquarium dans le cas d’une réfection pour changer son substrat mais un bon nombre de raisons supplémentaires peuvent nécessiter de vider entièrement son aquarium ou tout du moins progressivement car il n’est pas conseillé de le faire d’un seul coup pour le bien-être de ses poissons. C’est nécessaire par exemple pour éliminer toute trace d’un médicament suite à un traitement pour une maladie bactérienne chez ses habitants ou pour diminuer une présence trop importante de nitrates. Tous ces remplissages conjugués à la nécessité de la renouveler à hauteur de 10 % par semaine représentent des m3 à la fin de l’année !

Le prix de la vie

sans vie sans végétationEt oui comment concevoir un aquarium sans vie, ni végétation. Il faut bien entendu les acheter à l’animalerie et ceci, malheureusement plus souvent qu’on le croit ! Un poisson a une espérance de vie bien courte en comparaison à la nôtre. Certaines espèces ne vivent pas plus d’un an ! On n’est de plus, jamais à l’abri d’une maladie qui viendrait décimer nos habitants. Malheureusement les cas d’épidémies généralisées sont très courants en aquariophilie surtout si on n’entretient pas correctement son aquarium. Et puis, il faut les nourrir avec entre autres des aliments achetés dans le commerce. Il faut également alimenter ses plantes à l’aide de fertilisant ce qui a aussi un coût.

L’équipement nécessaire auquel on ne pense pas au départ

  • Une eau qui devient verte, la seule solution pour éliminer ces algues microscopiques malgré des changements d’eau est l’achat et l’emploi d’un stérilisateur U.V.
  • Les plantes ne poussent pas, pourquoi ne pas acheter un diffuseur de co2 pour booster leur croissance ?
  • Les poissons ont fait des petits, il faut chercher un petit bac à l’animalerie pour les élever et éviter la prédation des adultes.
  • Le filtre vient de tomber en panne ! Il faut changer …

Bref, il y a toujours une bonne raison en aquariophilie pour faire des achats qui n’étaient pas prévus à la base.

Comment vous allez réaliser des économies avec votre aquarium ?

Le but de cet article n’est pas de vous éloigner de l’aquariophilie à cause des dépenses que cela engendre. Bien au contraire, c’est un loisir formidable et passionnant pour tous les amoureux des espèces aquatiques. Et puis, un bel aquarium dans son salon met la pièce formidablement en valeur en lui rajoutant un petit brin de nature. Il existe de plus des solutions pour économiser de l’argent dans son entretien. Je suis tombé par exemple sur une initiative originale d’aquachang.fr, ce site sur l’aquariophilie dont le principe est de mettre en relation tous ses passionnés afin qu’ils s’échangent plantes et poissons entre eux. C’est un bon moyen de se procurer des poissons issus d’un élevage d’un particulier qui seront bien moins chers qu’en animalerie. Ils peuvent même être totalement gratuits si l’annonceur est intéressé par nos boutures de plantes aquatiques ou si on peut lui proposer d’autres poissons en contrepartie. De plus, il possède un forum où l’on peut se faire conseiller sur notre choix de matériel et qui permet d’éviter certaines erreurs qui peuvent être coûteuses.

Dépensez peu avec l’aquarium naturel

aquarium naturelVous ne connaissez pas l’aquarium naturel ? De plus en plus d’aquariophiles adoptent ce type d’aquarium. En fait le principe y est fort simple puisqu’il s’agit de faire confiance à la nature et de n’y mettre aucun équipement mis à part une lampe à l’éclairage plutôt faible. Dans les bacs dits naturels, c’est les plantes qui assurent la filtration de l’eau. Il faut cependant continuer à faire des changements d’eau et sa principale contrainte est dans le choix des plantes. Il faut effectivement choisir des espèces capables de supporter ces conditions mais aussi suffisamment filtrantes. L’essentiel pour moi était de vous faire découvrir ce type d’aquariophilie dite « naturelle ». Je vous encourage cependant à rechercher des informations complémentaires sur sa bonne pratique avant de vous lancer dans cette aventure.

Mais dans tous les cas, voilà une excellente piste à explorer pour réaliser des économies avec son aquarium. Voici 40 autres pistes pour rendre l’aquariophilie moins chère.

 

Avoir un aquarium c’est comme avoir un morceau de l’océan chez soi. Si vous n’avez pas d’aquarium, cet article vous donne t-il la pêche pour vous lancer ? Dîtes moi tout dans les commentaires, j’ai hâte de vous lire !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. Christopher a écrit :

    je suis interesser par les ebbok gratuit

Laisser un commentaire