Comment Trouver A Coup Sûr Du Foin De Qualité.

Cet article contient des liens affiliés : si vous décidez d’acheter l’un des produits, j’aurai commission sur le montant sans que le prix soit modifié.

 

Je vous en parlais à la fin de l’article qui vous explique comment apprendre la propreté à votre lapin. Vous savez que le foin est un aliment crucial pour votre lapin ou votre rongeur. C’est la base de son alimentation. Il doit y avoir accès en permanence.

Observez votre animal… Il mastique son foin, avec un mouvement « gauche/droite » de sa mâchoire : votre rongeur lime ses dents, qui poussent en continue.
Pour les octodons, les gerbilles, les chinchillas ou les hamsters, une poignée par jour suffit. D’ailleurs ils adorent s’en servir pour construire leur couchage.
Les lapins et les cochons d’inde sont les plus gros consommateurs. Le foin est aussi une source de bien-être : plus ils passeront du temps à le mâcher et à le digérer, meilleur seront leur santé. N’hésitez pas à donner une grosse poignée.

 

Votre animal aime-t-il farfouiller dans son foin ? Prend-il plaisir à rechercher la tige la plus croquante  ? C’est un de ses passe-temps favoris ! Si ce n’est pas le cas vous devriez penser changé votre foin.
Ces animaux peuvent être capricieux jusqu’à ce qu’on leur propose un foin qu’ils leur conviennent. C’est pourquoi il faut miser sur un foin de qualité dès le début !

Vous voulez donc trouver un foin de qualité. « Mais Lequel choisir ? Il y a tellement de choix ! » me direz-vous. Ne vous inquiétez plus et suivez le guide :

 

1- Comment reconnaître un bon foin ?

Ici, il s’agit du foin que j’utilise, le foin de crau.
DCF compatable JPEG Img

  • vert (surtout pas jauni),
  • bien sec (un foin humide rendra l’animal malade)
  • de longue tiges, si possible
  • orant : l’odeur doit être fraîche et agréable
  • sachet transparent : vous devez pouvoir sentir et voir le foin
  • non compressé et non poussiéreux : soulevez le sac et regardez le fond. Voyez vous des résidus ?

Ne choisissez pas de foin au parfum aromatique de synthèse. Ils ne sont pas bons justement parce qu’ils ne sont pas naturels.

 

Si vous aimez ce que vous êtes en train de lire... laisser moi votre email que je vous envoie 2 ebooks gratuits !

2- Comment proposer le foin à mon lapin ou à mon cobaye  ?
DCF compatable JPEG Img
  • dans un râtelier : c’est le plus courant mais pas franchement le plus pratique. Votre lapin ou votre cobaye ne pourra chercher ses morceaux préférés à cause des barreaux.
  • le foin comme litière : c’est possible mais coûteux  L’animal ne mange pas le foin souillé. Le mieux reste d’apprendre votre animal à être propre.
  • sur le sol de la cage (ci-contre) ou dans un large contenant (boîte métallique, panier en osier..) : il aura tout le loisir de sélectionner ce qui l’intéresse !


Pour l’encourager
: insérer du foin dans un petit rouleau en carton (sopalin), ou dans une boule suspendue !

 

 

3- Comment reconnaître une bonne marque de foin ?
maloutal1933

Regardez l’aspect du foin (point n°1) et gardez cela en tête : une bonne marque est une marque transparente. Sur le paquet vous DEVEZ trouver :

  • de quel foin il s’agit
  • l’indication AOC ou AB
  • le nom et l’adresse du fabricant
  • le moyen de les contacter
  • quand le foin a été coupé et mis en sachet
  • sa composition

Si vous avez commandé par internet, il est possible que vous n’ayez qu’une partie des indications sur le paquet. Par contre, il est important de trouver au moins ces indications sur le site. Regardez bien avant de commander ! Ici, il s’agit de foin de dactyle.

 


Attention à la luzerne
 : si vous donnez des granulés à la luzerne à votre cobaye, il est inutile de donner du foin de luzerne. Idem pour les lapins de plus de 6 mois, vous devrez bannir la luzerne de l’alimentation. Elle apporte trop de calcium et provoque des problèmes urinaires à votre rongeur.
Un foin à base de fléole des prés ou un foin de dactyle seront préférables. D’ailleurs celui-ci est idéal pour les herbivores car il est pauvre en calcium.

 

4- Où se procurer mon foin :

 1- les fermes :

Avant le foin, il y avait l’herbe. Au départ elle est très riche en sucre et en eau. En grandissant des tiges poussent, puis des fleurs et des graines. C’est le foin. Il doit être coupé au bon moment : trop tôt il sera trop riche en eau, trop tard, ce sera de la paille !

Lorsque vous aurez pris contact avec l’agriculteur, demandez-lui :

  • s’il utilise des engrais ou des pesticides
  • la composition de son foin : si cela ne correspond pas à vos attentes, dites lui ce que vous recherchez et qui le produit
  • quand il a été coupé. La 1ère coupe est la plus intéressante pour nourrir les lapins
  • si vous êtes sur place, à voir son foin
  • le prix  : généralement c’est très intéressant au vu de la quantité.

2- les haras et centre équestre : C’est l’autre moyen pour trouver du foin de qualité à moindre coût est d’aller demander dans les haras, centre équestre… Les chevaux ont eux aussi besoin d’un foin de qualité, en grande quantité.
Ces 2 points sont très intéressant mais il vous faudra trouver un lieu de stockage important

3- internet : regardez les avis et commentaires des clients qui ont commandé ce produit. C’est un indicateur très intéressant qui pourra vous guider vers le bon achat. Les forums spécialisés vous guideront également.

4- votre vétérinaire : en général le foin qu’il propose est de bonne qualité. Pour ma part, c’est lui qui m’a conseillé le foin de crau pour Hercule (photo du point 2).

5- les animaleries  : c’est ici que le point n°3 vous sera utile. Vous verrez, dès le 1er coup d’œil  que beaucoup de marques proposes de mauvais foins.  Alors soyez à l’affût.

 


Stocker vos sacs de foin
: dans un endroit sec, sombre et frais. Les écarts de température peuvent faire apparaître des moisissures !

Quel foin prenez vous et en êtes vous satisfait ? Vous pouvez réagir ci-dessous, dans la partie commentaire !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire