Bien que leur présence soit toujours une joie pour les yeux et les oreilles, les oiseaux peuvent présenter un danger pour les gens – ou pour eux-mêmes – lorsqu’il s’agit de zones habitées par les humains. Voulez-vous savoir comment effrayer les oiseaux sans affecter l’écosystème?

Par exemple, vous pouvez avoir besoin de protéger vos oiseaux contre les rapaces ou les plantes qui leur sont toxiques. Pour ces cas et beaucoup d’autres, les sont efficaces « judicieux et souvent faible coût.

Comment effrayer les oiseaux des espaces ouverts

Des lieux comme les cultures, les jardins ou les espaces ouverts où les proies peuvent être chassées – comme les rapaces – exigent des barrières ou des dissuasion. Il s ‘ agit là d ‘ un des plus efficaces :

    Dans certains endroits, ils choisissent de se libérer pour contrôler certaines espèces, comme les pigeons et les faucons. Cependant, cela exige une surveillance constante pour maintenir l’équilibre dans l’écosystème, c’est pourquoi c’est une méthode assez controversée.

    Gardez les oiseaux loin des fenêtres, des haies et des toits

    Les écrans sont encore une bonne solution pour les patios ou les trous dans les bâtiments où vous ne voulez pas des pigeons et autres oiseaux pour nier ou percher. N’oubliez pas que vous devez être particulièrement prudent de ne pas capturer ou confiner un animal.

    Dans le cas des toits et des fenêtres, les stratégies les plus courantes sont généralement de placer des figures de prédateurs, comme le . Ces formes qui simulent les oiseaux prédateurs empêchent d’autres espèces d’approcher, comme les pigeons, les perroquets ou les perroquets.

    D’autres dispositifs efficaces sont . Elles créent des fréquences inaudibles pour les humains qui empêchent les oiseaux de s’éloigner des bâtiments et d’autres espaces. Cependant, soyez conscients d’autres espèces, telles que les chiens ou les rats, qui peuvent être affectées par l’échographie – vous pouvez les garder loin de la source du son.

    Pour cette raison, beaucoup de gens ont opté pour d’autres répulsifs qui, au lieu d’émettre des fréquences, reproduisent des sons de prédateurs. Ces sons, pour éviter l’habituation, peuvent être alternés avec des appels de stress ou de danger provenant des espèces d’oiseaux qui roament l’espace.

    Soyez prudent, cependant, avec la méthode de suspendre un disque réfléchissant sur les fenêtres et les terrasses. Bien que bon marché et efficace, il a été observé récemment que les réflexions peuvent aveugler les oiseaux à mi-vol, conduisant à des accidents.

    Conduire les oiseaux n’a pas à finir mal

    Bien qu’il ne soit pas évident immédiatement, dans les environnements urbains, il y a aussi un équilibre entre les espèces qui doivent être maintenues pour éviter les déséquilibres, comme l’augmentation des ravageurs ou les . De plus, lorsqu’il s’agit de protéger d’autres animaux – comme un sanctuaire – les barrières physiques sont toujours meilleures.

    La discussion éthique sur la façon d’effrayer les oiseaux a été un sujet chaud depuis quelques années. Des techniques qui les éloignent au lieu de les tuer ont été montrées aussi efficaces et moins dangereuses pour tous, humains et non-humains. Finalement, la chose la plus importante est de vivre en paix avec les espèces qui nous entourent et de trouver un bon équilibre.